Le web marketing pour réduire l’impact de la saisonnalité dans l’hôtellerie

Le web marketing pour réduire l’impact de la saisonnalité dans l’hôtellerie

Comment votre site Internet peut vous aider à réduire l’impact de la saisonnalité dans l’hôtellerie?

Si elle est globalement moins palpable dans les très grandes villes touristiques, la saisonnalité dans l’hôtellerie est un réel problème pour la plupart des établissements hôteliers français. Que peut-on mettre en place pour augmenter le taux de remplissage hors-saison, lorsque la clientèle se fait plus rare ? Comment se démarquer de la concurrence pour capter les réservations des touristes téméraires qui, faisant fi des températures, choisissent de partir qu’elle que soit la période ?

Enfin et surtout, comment les inciter à passer directement par votre site pour effectuer leurs réservations ?

 

En fonction de la localisation de votre établissement il sera plus ou moins facile de tirer votre épingle du jeu. En effet, là où certains dépendent uniquement du tourisme, d’autres en vendant des nuitées à des professionnels seront moins sensibles à l’impact du climat et des périodes de vacances scolaires.

Pour vendre en basse période, il faut tout d’abord faire le point sur les cibles disponibles :

  • Les retraités
  • Les familles avec enfants non scolarisés
  • Les couples sans enfants
  • Les professionnels
  • La clientèle étrangère (ayant des vacances scolaires décalées).

Définissez vos personae en fonction des nuitées que vous cherchez à vendre et adaptez votre discours à leurs besoins.

impact saisonnalité hotellerie
impact saisonnalité hotellerie

Comment atteindre les clients de l’hôtellerie sur Internet ?

Créez des contenus pertinents et originaux, soignez votre SEO

De manière générale, les hôtels sont peu nombreux à produire des articles réguliers avec une ligne éditoriale structurée. Le plus souvent, les contenus sont pauvres, une photo et quelques lignes. Pour un expert il est très facile de voir qu’ils ne sont pas optimisés pour le référencement naturel.

Du fait ces contenus n’intéressent ni leurs clients potentiels,  ni Google. Il y a donc clairement des places à prendre.

Analysez vos performances, repérez les tendances et produisez du contenu susceptible de vous apporter un réel ROI. L’étude des opportunités sémantiques est une clé du succès de votre SEO. Intéressez vous à ce que font vos concurrents et essayez de vous en inspirer tout en étant fidèle à votre image de marque et à vos spécificités. Proposez du brand content  de qualité et qui vous ressemble.

Pour améliorer Votre position, vous pouvez travailler vos liens en:

  • Vous associant à un label qui va vous référencer sur son site : Logis HôtelsRelais du SilenceRelais ChâteauChâteau et Hôtel Collection
  • Travaillant en partenariat avec une agence de voyage ou un tour operator en France ou à l’étranger (dans la mesure d’une politique de prix acceptable pour votre rentabilité).
  • Établissant un partenariat avec vos concurrents directs : leurs proposant de faire apparaître un lien vers votre établissement sur leurs site lorsqu’ils n’ont pas de disponibilités et vice-versa.
  • Ayant une page sur votre site dans laquelle vous faites des liens vers les offices de tourisme locaux, les sites à visiter et les applications mobiles événementielles de la région et leur demandant de vous référencer à leur tour.
  • Étant actif sur leurs pages Facebook ou leurs comptes twitter.
  • Vous inscrivant sur différents annuaires BookingTripAdvisor…Ou en proposant des offres promotionnelles sur des sites spécialisés comme weekendesk pour améliorer votre visibilité.

Ce dernier point est sensible n’est-ce pas ?

 

Nous sommes conscients que les marges appliquées sur vos ventes par les pure players sont à la limite de l’indécence. Le plus fou c’est que le consommateur ne s’en rende pas compte et qu’il continue d’utiliser ces plateformes pour réserver. Pourtant, lorsqu’on prend la peine de faire une demande directe à l’hôtelier, non seulement il s’aligne sur la promo mais bien souvent il propose un geste qui ne lui coûtera pas les 15 à 20% ponctionnés par Booking et Cie. C’est donc du gagnant/gagnant.

D’autre part, on voit de plus en plus d’hôteliers investir en Adwords pour essayer de battre un géant qui n’a pas honte d’acheter les mots clés du nom de votre établissement pour apparaître avant vous. Beaucoup de sites Internet d’hôtels affichent désormais une base-line “Site officiel, meilleur tarif” alors que d’un point de vue référencement cela n’a aucun intérêt. Le client qui recherche “un hôtel 4 étoiles Paris Saint-Germain” ne commencera pas par taper la requête seule “site officiel” qui a peu de chance de le diriger vers ce qu’il cherche.

Vous cherchez un prestataire de confiance pour votre stratégie digitale? Prenons rendez-vous pour en parler!

Comment inciter les voyageurs à réserver sur votre site Internet plutôt que sur Booking ou Trip Advisor ?

Soignez votre design, votre ergonomie et votre chemin de vente.

  • Proposez une navigation simple et efficace, inutile d’avoir des masses de pages. Préférez leurs des articles bien catégorisés. Analysez régulièrement vos performances pour ne conserver que l’essentiel. Les visiteurs doivent trouver facilement les informations.
  • Assurez-vous que les possibilités de réservation sont bien visibles sur chaque page. Ne pensez pas uniquement formulaire mais aussi adresse de contact mail et téléphone.
  • Optez pour un design épuré, évitez les pop-up trop intrusifs à tous les coins de pages, les paragraphes en transparence illisibles.
  • Soignez vos visuels, photos et vidéos. C’est grâce à eux que les internautes se projettent dans votre hôtel, ils doivent absolument susciter l’envie. De belles assiettes, un joli paysage, des détails charmants toutes ces petites attentions que vous avez pour vos hôtes doivent être relayées sur votre site par des visuels qui font rêver.

Proposez des contenus dynamiques et pertinents.

  • Définissez clairement votre image de marque pour avoir une ligne éditoriale cohérente.
  • Mettez en place une stratégie d’Inbound Marketing pour attirer les clients sur des pages autres que votre page d’accueil.
  • Rédigez sur vos atouts et ceux de votre environnement pour déclencher l’envie, n’ayez pas peur des mots. Si vos clients ne lisent pas tout, les robots des moteurs de recherche, eux, adorent les mots. C’est ce qui leur permet de comprendre de quoi parle le site.
  • Plus que des nuitées, vendez des moments privilégiés et des expériences à thème ex : gastronomie ou cours de cuisine, week-end en amoureux, intervenant nature ou guide touristique, organisation d’évènements… “Tout le monde le fait ?” Eh bien donnez des détails, expliquez en quoi c’est encore mieux chez-vous.
  • Pensez aussi à collaborer avec des blogueurs ou des influenceurs spécialistes de votre région leurs réseaux permettent d’atteindre un large public.
  • Renouvelez votre home page à chaque saison comme les restaurateurs changent de carte. Par exemple en automne les internautes viendront plus volontiers chez vous attirés par un panier de champignons que des transats autour d’une piscine. Mettez en avant ce que votre établissement et votre région ont à offrir sur le moment.
  • Prévoyez un article “Que faire à Nom de ma ville si il pleut ?” pour informer sur vos équipements indoor et les activités alentours disponibles pour votre clientèle en cas de mauvais temps.
  • Étudiez votre champ sémantique et listez vos petits plus dans vos mots clés : wifi, air conditionné, salle de réunion, chambre familiale, accessibilité aux handicapés, accueil des animaux, menu sans gluten ou végétarien…

Les réseaux sociaux seront de bons alliés pour diffuser ces actions, tout comme les mailings vers vos clients précédents.

Captez la clientèle étrangère lorsqu’elle visite votre site Pour réduire l’impact de la saisonnalité dans l’hôtellerie

Le minimum sera d‘avoir un site traduit en anglais. Mais vous pouvez aussi créer une page dédiée à cette clientèle qui peut considérablement vous aider à améliorer votre remplissage en basse saison.  Par exemple, la clientèle nordique qui a du mal à supporter les fortes chaleurs préféra la montagne en été et la côte en hiver.

Vous pouvez proposer

  • Un petit déjeuner international, une literie de taille adaptée avec couettes séparées en option comme s’est apprécié dans les pays du nord de l’Europe.
  • De la documentation ou des liens sur la région en langues étrangères
  • Mentionner les langues parlées dans l’établissement,
  • Préciser que vous disposez des outils de paiements adaptés

réduire l'impact de la saisonnalité dans l'hôtelleriePensez à la recherche locale

En 2018, c’est un élément essentiel.

  • Configurez votre page Google My Business avec soin
  • Entrez votre adresse sur votre page Facebook
  • Mettez vos coordonnées géographiques en avant sur votre site et en particulier sur sa version mobile.

Pour 58% des français la proximité des lieux touristiques est le critères le plus important dans le choix d’une chambre.

 

 

Sources : Slide Shareentreprise.gouv.frArtisan Référenceur, Statista
Cet article mis en ligne le 26 février 2015 a été re-publié le 27 mars 2018 suite à une mise à jour conséquente.

Les chiffres de l’infographie  hôtellerie et internet sont issus d’une étude réalisée par Médiamétrie, disponibles sur le JDN

Écrire un commentaire