Réussir votre e-commerce

Réussir votre e-commerce

Quelques conseils pour réussir votre e-commerce ou boutique en ligne.

Aujourd’hui, la plupart des marques, des revendeurs et des prestataires possèdent un site de vente en ligne et ce, qu’ils soient auto-entrepreneurs, PME ou multinationale.

C’est peut-être votre cas ou peut-être vous apprêtez vous à vous lancer. Nous allons essayer de vous éclairer par un questionnement et des suggestions qui vous seront utiles dans cette démarche.

Les chiffres du e-commerce en France.

Réussir son e-commerce blog ibfy

Votre activité se prête-t-elle à se mode de vente ?

Nous serions tentés de dire que toutes les activités se prêtent au e-commerce. Que vous vendiez des chaussures, des chambres d’hôtel, de l’épicerie ou des rencontres, vous pouvez parfaitement le faire au travers d’un site internet.

Dans cet article, néanmoins, nous allons nous concentrer sur la vente de biens et ceux que l’on appelle e-shops ou boutiques en lignes. Ils fleurissent sur le net et sont utilisés aussi bien par les créateurs et les fabricants que par les distributeurs. Néanmoins, la plupart de nos conseils s’appliquent aussi à la vente de services.

Dans les deux cas, l’exercice consiste à créer un site sur lequel vous allez mettre en ligne des images de biens que les internautes pourront acquérir sur le e-shop et se faire livrer ou venir retirer dans un magasin.

Avec ou sans point de vente physique ?

Les deux ne sont pas incompatibles. Si vos produits se prêtent bien à du depot vente ou que vous possédez votre propre magasin, cela ne vous empêche pas parallèlement de vendre en ligne, bien au contraire.

✔︎ Un des avantages du point de vente, c’est qu’il va permettre à vos produits de se faire connaître auprès d’un public qui n’était pas venu spécifiquement pour les acheter. En outre, cela offre également la possibilité de toucher et donc de mieux découvrir le produit en s’appropriant ses caractéristiques. Enfin, la boutique physique permet de stocker les marchandises de manière avantageuse, en les mettant en valeur tout en les rendant immédiatement disponibles .

✔︎ Dans ce cas, quant à lui, le site va être un support formidable pour rebondir sur l’achat en magasin. L’internaute pourra en savoir plus sur l’identité de la marque ou de la boutique en ligne, découvrir l’ensemble de la collection et s’inscrire à la news-letter pour être tenu informé des nouveautés et des promotions.

Comment accrocher les internautes ?

Les indispensables du web design et du contenu de la boutique en ligne.

Identité et esthétique

Ce site c’est la vitrine de votre magasin. Comme dans la rue, il doit retenir le chaland.

De fait, vos images sont vos mannequins et vos portants. Elles doivent être de grande qualité et mettre en valeur le produit tout en étant fidèle à la réalité. Rien de pire que d’être déçu en ayant été trompé par des photos ou des éléments qui ne sont pas conformes au bien réceptionné (pensez à votre e-réputation !). Demandez-vous ce que vous aimeriez voir et savoir si vous deviez acquérir ce produit et rendez ces informations et détails disponibles pour l’internaute.

Soignez votre identité visuelle par le choix de couleurs adaptées à votre cible et d’un logo original et facilement identifiable que vous pourrez décliner sur tous vos supports.

De façon générale, faites en sorte que l’internaute qui arrive dans votre e-shop sache qu’il ne s’est pas trompé d’adresse. Ne cherchez pas à imiter mais plutôt à personnaliser.

Si vous en avez, mentionnez vos partenaires et vos points de vente et n’hésitez pas à faire des liens vers leurs sites. La politique de l’autruche par peur de la concurrence n’est pas très bonne conseillère sur le net. Si les internautes cherchent à comparer, rien ne pourra les en empêcher, à vous de vous démarquer.

Mettez en avant vos nouveautés et vos promotions par des mises à jour régulières. Envoyez des news-letter et partagez sur les réseaux sociaux mais, avec parcimonie. Evitez de saturer les boîtes mails et de polluer les murs de vos followers avec des informations qui ne concernent que vous et votre activité.

Dans le cas où vous disposez de points de vente, vous pouvez également proposer des produits en exclusivité sur votre e-shop. La vente directe au consommateur devra prendre en compte le calcul baisse des commissions vs/ prix des livraisons.

 Communiquez directement avec vos clients. Par une page contact, un téléphone ou un live chat, soyez réactifs si ils ont des questions.

Enfin, racontez nous votre histoire, le Storytelling tient une place importante dans nos expériences sur le web. Qui se cache derrière l’écran ? Quelle est sa démarche ? Comment en est-il arrivé là ? Aujourd’hui, de nombreux e-shop sont associés à un blog. Ce dernier peut donner des détails sur l’histoire des produits et servir à informer. Néanmoins, il peut aussi avoir un contenu qui n’a pas de lien direct avec la boutique en ligne.  Il permet alors de se faire connaître d’une manière différente et de mettre en valeur un côté humain et sympathique.

Lisibilité et clarté

La tendance est aux sites épurés. Evitez les fioritures inutiles qui rendent la lecture confuse une bonne ergonomie est capitale pour la réussite de votre e-shop.

Le chemin de vente (celui qui conduit le consommateur du produit, au panier, vers le paiement) doit-être clair et bref. Cela ne vous empêche pas de faire des suggestions types “vous aimerez aussi…” en bas de page mais bannissez les fenêtres pop up type publicité qui ont le don d’agacer. C’est un peu comme le boucher qui veut vous vendre une ribambelle de charcuterie alors que vous venez acheter un poulet. On est devant la vitrine si on veut du jambon on est assez grand pour le demander. Le boulanger, qui a tout compris, ne vous demande pas si vous voulez des pâtisseries quand vous allez acheter le pain. Il les mets au bon endroit dans la vitrine pour que vous vous laissiez tenter.

N’hésitez pas à faire tester votre site par des personnes qui correspondent à votre cible pour recueillir leur ressenti. C’est intéressant de voir à quel point les réflexes informatiques diffèrent d’une personne à l’autre.

Enfin, veillez à ce que vos conditions générales notamment de paiement, de livraisons et de SAV soient bien claires et facilement accessibles. La sécurité et les assurances mises en oeuvre faciliteront l’acte d’achat.

Réussir son e-commerce blog ibfy

Comment accrocher les internautes ?

Si vos compétences vous le permette et que vous en avez le tempsvous pouvez vous lancer personnellement dans la réalisation de votre site. A contrario, vous pouvez parfaitement confier la création et la gestion de votre e-shop à un spécialiste, vous recevrez les commandes et gèrerez vos stocks et vos expéditions.

Pour faire votre choix, gardez à l’idée que si ce n’est pas votre métier, vous risquez d’obtenir un résultat peu professionnel avec le danger de ne pas séduire ni inspirer confiance aux internautes. Rappelez-vous  aussi que réaliser un site seul esttrès chronophage. Demandez-vous à combien vous évaluez votre heure de travail et si elle ne serait pas mieux employée à faire autre chose !? C’est un peu comme se passer d’un comptable, c’est toujours possible mais pas forcément rentable !

Vous pouvez évidemment opter pour des solutions intermédiaires à mettre en place avec une agence. Elles peuvent par exemple inclure la création et une formation pratique à l’utilisation de votre site pour vous rendre autonomes par la suite. Ou bien, si vous avez réalisé votre site vous-même, demandez un audit/conseil à un professionnel pour optimiser ce dernier.

La bonne recette réside dans une juste évaluation de l’équilibre entre vos compétences, votre temps et votre budget.

Pour finir, voici 3 e-shop dans 3 domaines différents à visiter pour vous inspirer…

Pour aller plus loin sur le sujet, visitez ecommercemag.frsmartshoppingexperience.comfevad.com

Écrire un commentaire