e-reputation des entreprises, comment agir ?

e-reputation des entreprises, comment agir ?

Qu’est-ce que l’e-reputation d’une entreprise ?

L’e-réputation des entreprises de manière générale, c’est son image sur Internet. Dans certains cas, elle peut être liée à la réputation des dirigeants ou des figures importantes associées à la marque. Elle se compose de deux vecteurs, les contenus que vous diffusez et l’ensemble des avis vous concernant que l’on peut consulter et collecter sur la toile. Pour ces derniers, il peut s’agir de commentaires laissés sur votre site, sur vos réseaux sociaux, sur des plateformes généralistes, des forums ou, d’articles vous mentionnant…

Il y a donc une partie que vous allez pouvoir maîtriser en poussant des contenus en accord avec votre stratégie digitale et une partie qui vous échappe.

Si tout se passe bien, les avis élogieux vont permettre de rassurer le client et de le convaincre d’acheter vos biens ou vos services. Par contre, si ils sont négatifs, il y a de grandes chances pour qu’ils pénalisent vos ventes.

Si votre e-réputation n’est pas valorisante, c’est une bonne occasion pour vous remettre en question. Le problème, c’est que ces avis ne sont pas tous honnêtes ni justifiés. Vous courrez donc le risque d’être pénalisés à tort.

Faisons le point sur les bonnes pratiques et les variables sur lesquelles vous pouvez agir pour améliorer votre e-réputation.

Est-il possible d’agir pour maîtriser la e-réputation des entreprises ?

Comment tester votre e-réputation ?

La première des choses à faire consiste à prendre en compte régulièrement les avis et commentaires laissés sur votre site, vos réseaux sociaux et les plateformes collectant des avis sur lesquels vous êtes inscrits.

Au delà de ses informations qui remontent assez naturellement vers vous, il existe plusieurs sites sur lesquels vous pouvez tester votre e-r-éputation.

Le plus évident reste Google alerts. Vous pouvez y entrer votre nom ou celui de votre marque et demander à recevoir une alerte sur votre boîte mail à chaque fois qu’un contenu contenant ces termes est publié.

C’est assez exhaustif mais les résultats peuvent s’avérer difficiles à analyser. C’est souvent le cas si vous avez des homonymes ou que le nom de votre marque est constitué d’un groupe de mots. Ainsi, vous allez retrouver ces mots cités dans de nombreux contenus sans que cela ne vous concerne. Le tri de l’information devient alors fastidieux et peu productif.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous trouverez d’autres outils gratuits ou payants sur cet article du blog du site codeur.com qui en propose une liste. Sachez qu’il existe également des agences spécialisées qui ont développé leurs propres applications comme Réputation VIP qui va vous permettre d’obtenir gratuitement et rapidement des informations et un score sur votre e-réputation.

Vous souhaitez être accompagné pour l’e-reputation de votre entreprise? Prenons rendez-vous pour en parler!

6 bonnes pratiques pour soigner votre e-reputation

Voici notre liste (non exhaustive) des choses sur lesquelles nous vous conseillons d’agir si vous souhaitez maîtriser au mieux votre e-réputation :

 

  • Vérifier vos avis et commentaires et veillez à systématiquement y répondre. Que ce soit pour remercier un avis bienveillant ou pour argumenter sur un avis négatif, il est important que les visiteurs vous sentent impliqué et à l’écoute.
  • Invitez les utilisateurs satisfaits à le faire savoir, cela permettra d’enfouir les commentaires péjoratifs et de maintenir des scores convenables sur les réseaux sociaux et les plateformes d’avis (les fameuses étoiles).
  • Travaillez vos relations presse et votre netlinking. Grâce à cela, vous pourrez faire parler de vous dans des termes qui vous conviennent et vous mettre en valeur.
  • Optimisez le référencement naturel de votre site. Si votre contenu est bien positionné sur les moteurs de recherche, les requêtes vous concernant ont moins de chance d’aboutir là où vous n’aimeriez pas qu’elles s’affichent.
  • Soyez vigilants sur la manière dont vous communiquez. Un bad buzz est parfois le fait d’une erreur de communication. À l’inverse, n’hésitez pas à vous mettre en avant pour vous attirer les regards.
  • Enfin, si vous êtes victimes de malveillances avérées et que vous ne parvenez pas à négocier avec les personnes qui en sont à l’origine, vous pouvez vous plaindre auprès des organismes concernés. Ainsi, vous avez notamment la possibilité de saisir la CNIL afin de demander le dé-référencement des informations vous concernant qui nuisent à votre entreprise ou à votre personne et ne sont pas fondées.

Écrire un commentaire